Vue mer

Croatie: 5 jours en Dalmatie du Nord

La Croatie est un pays d’Europe de l’Est, qui s’étend sur la côte est de la mer Adriatique. La Croatie compte 698 îles, 389 îlots et 78 récifs. Seulement 47 îles sont habitées.

Nous sommes partis 5 jours pour visiter la Dalmatie du Nord, à cheval sur les mois de mai et juin. La température y est très agréable (le climat est moins aride qu’en été), les touristes peu nombreux et les prix avantageux. Par contre l’eau y est encore un peu froide… Un conseil d’ailleurs, ne va jamais te baigner pieds nus, il y a des oursins partout !

Si tu veux découvrir les merveilles de la côte dalmate, on te conseille de louer une voiture sur place. Nous n’avions pris qu’un hôtel à Biograd Na Moru (proche de Zadar) mais si c’était à refaire nous aurions pris plusieurs hôtels, cela nous aurait permis de découvrir encore plus de choses.

Côté gastronomie, la cuisine dalmate est proche de la cuisine méditerranéenne (pâtes, gnocchis et poissons). La Croatie ayant été occupée par plusieurs civilisations, on peut aussi y trouver des plats plus nordiques (goulash, choux etc.) ou des desserts dégoulinants de miel et de noix (type baklavas). Bref il y en a pour tous les goûts.

A savoir : si vous prenez un hôtel avec restaurant, ils ne fournissent pas de carafes d’eau potable.
La monnaie locale est le Kuna, pas d’inquiétude si vous n’avez pas pris le temps de changer vos euros on trouve des « bankomat » très facilement.

Découverte de la Croatie

Jour 1: Split et Biograd na Moru

Split c’est une ville installée dans un palais, celui de l’empereur romain Dioclétien, construit entre 294 et 305 après JC. En fait lorsque l’empire romain s’est effondré, les habitants se sont réfugiés dans les murs du palais et y ont construit leurs maisons adossées aux murs du palais. Split, c’est aussi une ville riche en civilisation: tu y trouveras des constructions romaines, mais aussi des influences vénitiennes et égyptiennes (12 sphinx ont été découverts dans les ruines du palais).

Split se découvre à pied, si tu viens en voiture tu devras donc te garer à l’extérieur de la vieille ville. Il y a plein de belles choses à découvrir:

  • Visiter la cathédrale Svéti Dujam (le mausolée de Dioclétien initialement) et faire l’ascension de son campanile pour avoir une vue sur la ville avec ses toits rouges et la mer
  • Admirer sphinx, lions et colonnes corinthiennes dans le péristyle
  • Se perdre dans les fondations du palais de Dioclétien qui sont presque intactes
  • Mais aussi le baptistère Saint Jean Baptiste (ancien temple de Jupiter), se perdre dans le dédale de ruelles, boire un verre sur la place Narodni trg….

Biograd na Moru est une station balnéaire. Rien de très intéressant à y voir si ce n’est les belles plages de galets, son port et les pêcheurs au coucher du soleil. De charmantes terrasses où vous pourrez prendre un verre s’égrainent le long de la ville. Notre hôtel se trouvait là mais on t’avoue qu’on ne l’a pas trop apprécié, donc on ne fera pas de pub dessus ;).

Jour 2 : Trogir, Primosten et Sibenik

Trogir, c’est une cité médiévale qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. Comme Split (et beaucoup de villes médiévales de Croatie), il faut laisser sa voiture à l’extérieur de la vieille ville. L’approche de la vieille ville est magnifique ! Au détour d’une ruelle se cache toujours une petite cours pleine de charme, où les habitants étendent leur linge et soignent leurs extérieurs.

Là aussi, tu pourras bénéficier d’une vue imprenable sur toute la ville en montant au campanile de la Cathédrale Saint Laurent. Attention toutefois aux marches qui sont très étroites et glissantes. Déconseillé à tous ceux qui ont le vertige !

A l’extérieur de la vieille ville, tu pourras admirer les remparts, le port, le fort Kamerlengo et la vie animée qui règne aux alentours.

Primosten signifie « relié par un pont ». C’est un village qui a été construit sur une presqu’île rocheuse reliée… par un pont ! Primosten se trouve sur la route qui lie Trogir à Sibenik. Si tu prends cette route, ça vaut le coup le coup d’oeil et la visite est rapide.

Les voitures sont interdites (encore), il n’y avait pas un chat quand nous y sommes allés donc si tu veux provisoirement t’éloigner de tous ces touristes 😊

Sibenik c’est LA ville croate. Disons plutôt que contrairement aux autres villes qui ont été fondées par les grecs et les romains (ils étaient partout ceux là), Sibenik a été fondée par le peuple croate au Xe siècle. Accessoirement, certains épisodes de Game of Throne ont été tournés ici 😊. Si tu veux aller voir le château Saint Michel, il faudra grimper un peu car Sibenik n’est pas une ville plate.

Jour 3: Lacs de Plitvice

Impossible de ne pas t’arrêter, les lacs de Plitvice sont féériques. Ils sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour la petite histoire, les lacs de Plitvice sont un chapelet de 16 lacs qui tombent en gradins sur environ 130 mètres de dénivelés. Tu as le choix entre plusieurs balades à faire à pied ou en bateau.

On te conseille d’y aller le matin car tu auras moins de monde et une meilleure exposition. De plus, si tu es courageux et que tu pars pour le tour complet (entre 6 et 8h de marche), mieux vaut ne pas y aller trop tard. Pas de panique si tu abandonnes avant la fin du tour, il y a des bus qui te ramènent aux parkings. On peut dire que c’est plutôt bien organisé.

Jour 4 : Zadar

Zadar, c’est la petite capitale de la Dalmatie du Nord. Si tu y vas il ne faut pas manquer l’orgue maritime. Il a été crée un 2005, face à la mer et aux iles. Les dalles sont percées de tuyaux qui sont capables de reproduire des notes bien spécifiques (7 accords et 5 tonalités typiques de la musique dalmate). Quand la mer et/ou le vent s’engouffre sous les dalles, une musique d’orgue s’élève dans les airs.

A Zadar, tu trouveras aussi les restes d’un forum romain, une cathédrale et des églises, un marché coloré et le monastère Saint François qui possède l’un des plus riches patrimoines de la Croatie.

Jour 5 : Les îles Kornati et le parc naturel de Telascica

Les excursions pour les îles Kornati peuvent se faire de plusieurs ville croates. Pour nous le plus simple était de partir de Biograd Na Moru. Les excursions sont souvent en Anglais mais quelques compagnies proposent en langue française.

Les îles Kornati sont un archipel de 147 îles, qui sont pour la plupart désertes. Les paysages sont plutôt lunaires car la végétation est désertique. A côté du parc national des îles Kornati se trouve le parc naturel de Telascica. Ce dernier comprend la baie de Telascica, ses alentours et îles voisines, le lac salé Mir et les falaises (Stene). Tu peux te baigner dans le lac salé, il fait en général 6°C de plus que la température de la mer.

Enjoy tes vacances en Croatie !

Laisser un commentaire