Photo d'orchidée

Acheter une orchidée, le guide pratique

Acheter une orchidée ça peut paraitre simple. Mais si tu veux pouvoir l’entretenir facilement même si tu n’as pas la main verte (la preuve, la mienne est blanche 😀), ce petit guide t’aidera à choisir une plante robuste et en bonne santé.

Où acheter une orchidée ?

Bonne nouvelle, tu peux acheter des orchidées un peu partout ! Que ce soit en grande surface, en jardinerie, chez ton fleuriste ou directement chez des producteurs d’orchidées et même sur internet.

IMAGE L’avantage d’acheter chez des professionnels des orchidées, c’est qu’ils seront à même de te conseiller au mieux en fonction de ton expérience et de ton environnement. Car en fonction de si tu vis dans un frigo, dans un four ou dans une caverne tu ne pourras pas cultiver les mêmes espèces, mais ça on en parlera tout à l’heure.

De plus, les producteurs cultivent avec patience et avec amour leurs orchidées (sûrement à force de trainer sur notre blog 😉). Ils les rempotent régulièrement dans du substrat neuf contrairement à la culture industrielle. Tu auras donc des plantes en meilleure santé qui seront bien plus faciles à entretenir.

Mais nous n’avons pas tous la chance d’avoir des serres professionnelles près de chez nous. Tu peux essayer la vente par correspondance, mais renseignes toi bien sur le sérieux du producteur. Crois-moi il n’y a rien de plus décevant que de recevoir une plante en décomposition.

Si tu débutes je te conseille d’aller simplement chez un fleuriste ou dans une jardinerie. Tu auras plus de chances de tomber sur quelqu’un qui pourra t’aider et répondre à tes questions.

Grande ou petite orchidée ?

IMAGE

On voit de plus en plus souvent de Phalaenopsis mini dans les magasins. Elles sont toutes mimi, et en plus elles coûtent moins chères. Sache néanmoins qu’elles ont la réputation d’être plus fragiles que leurs ainées et il te faudra donc être plus rigoureux dans leur entretien.

Si tu es novice dans la culture des orchidées, je te conseille de commencer ta collection par des plantes adultes. Plus robustes, elles te permettront de faire quelques expériences lors de leur arrosage ou de leur rempotage.

Et la couleur ?

Ah les goûts et les couleurs… Si c’est pour offrir je te conseille une orchidée blanche de type Phalaenopsis. IMAGE Étant la plus répandue en magasin, c’est souvent à elle que l’on pense lorsque l’on parle d’orchidée (c’est d’ailleurs la préférée de ma chérie 😚).

Et si le cadeau est à destination de ton amoureux ou de ton amoureuse, on conseille souvent d’éviter le jaune, signe d’infidélité. Mais le jaune est aussi la couleur de l’amitié et… nan, je plaisante, évite le jaune.

Mise à part ces quelques conseils, choisis surtout une couleur qui te plait ou qui manque à ta collection.

Phalaenopsis, Dendrobium, Cattleya… Quel genre choisir ?

Et oui, car il existe une grande variété d’orchidée ! Elles se différencient par leurs feuilles, leurs fleurs, leur mode de vie etc… Je t’invite d’ailleurs à consulter l’article L’orchidée, fleur fragile ou reine de la survie ? qui te donnera une belle mise en bouche de cette immense famille.

Mais du coup laquelle choisir ? Et bien cela dépend de l’environnement dans lequel tu vis. Donc avant de craquer sur la première venue, renseigne-toi sur les points suivants :

La température

C’est une bonne indication pour choisir une orchidée. Mieux vaut une plante adaptée à son cadre de vie qu’adapter son cadre de vie à la plante ! Par exemple les Vandas aiment les climats chauds alors que les Cymbidiums nécessitent des températures inférieures à 15° pour pouvoir refleurir.

La lumière

Certaines espèces sont très exigeantes en lumière. Ce paramètre est déterminant pour la croissance de tes plantes. Si tu as une mauvaise exposition ou si tu vis dans un sous-sol tu auras du mal à cultiver certains genres comme les Cattleyas, Dendrobiums, Cymbidiums ou Vandas. Mais tout espoir n’est pas perdu ! Tu peux investir dans une lampe horticole qui apportera le surplus de lumière qui rendra ta plante heureuse. Nous on a acheté des lampes chez Ikea pour une cinquante d’euros chacune et nos plantes se portent à merveille.

L’hygrométrie

Ce facteur peut s’avérer important pour certaines espèces nécessitant un haut niveau d’humidité pour se développer. Mais pour la plupart des espèces que l’on trouve dans le commerce, l’hygrométrie d’un appartement est suffisante.

Nos conseils

Si tu souhaites te lancer dans l’achat d’une première orchidée, choisis sans hésiter un Phalaenopsis. Ils fleurissent très bien en les mettant simplement sur un rebord de fenêtre bien exposé.

De même tu peux facilement te lancer dans les Oncidiums comme les Cambrias. IMAGE Seul bémol, une certaine intolérance au climat chaud. Donc si tu aimes surchauffer ton intérieur en hiver, pars plutôt sur les Phalaenopsis.

Comme les Phalaenopsis, les hybrides des Paphiopedilums IMAGE demandent peu d’entretien, et se contenteront d’un rebord de fenêtre bien exposé.

Si tu débutes, préfère des espèces hybrides plutôt que des espèces botaniques plus difficiles d’entretien et plus fragiles.

Si tu veux en savoir plus, je t’invite à aller voir la rubrique Un mois, une orchidée. Chaque mois on te fera découvrir un nouveau genre d’orchidée avec des infos, de jolis photos et pleins de conseils d’entretien.

Quelques points à vérifier d’acheter une orchidée

Maintenant que tu sais à peu près quelle orchidée adopter, voici encore quelques points à vérifier pour bien choisir ta plante et ce peu importe où tu comptes l’acheter :

  • Vérifie l’état des racines : elles doivent être bien vertes et charnue. IMAGE La plante doit être bien stable dans son pot : si elle bouge, les racines sont peut-être en mauvais état et mieux vaut choisir une autre plante.
  • Vérifie l’état des feuilles. Elles doivent être bien brillantes, non ridées, sans tâches et sans traces de piqûre. IMAGE
  • Vérifie aussi les tiges et pseudos-bulbes. Les tiges sur lesquelles poussent les fleurs doivent être bien épaisses et les pseudos-bulbes bien gonflés (en clair, vérifie qu’elle soit bien verte et bien grasse). Pour les Phalaenopsis notamment, n’achète pas de plante qui aurait une tige qui pousse en son cœur (au milieu des feuilles) car elle est condamnée à mourir. IMAGE
  • Enfin, vérifie l’absence de parasites sur les parties visibles de la plante. IMAGE

Quoi faire après l’achat ?

Tu viens enfin d’acheter la plante parfaite, bien joué ! Voici encore deux petits conseils :

  • Attention aux coups de froid, surtout en hiver ! N’hésite pas à faire emballer ton orchidée avant de sortir du magasin.
  • Rempote ta nouvelle plante juste après la fin de sa floraison (sinon tu risques de l’abréger). Dans certaines jardineries, des boules de sphaigne sont cachées au cœur des racines et augmentent le risque de pourriture de ces dernières même si tu suis tous les conseils de culture à la lettre IMAGE (ça nous est déjà arrivé).

Résumé

Dis donc, mais c’est qu’on vient de voir pas mal de choses pour acheter une orchidée 😉. Faisons un petit résumé :

  • Pour ne pas prendre de risques, pars sur un Phalaenopsis ou un Paphiopedilum adulte.
  • Si tu as beaucoup de lumière, tu peux faire le fou et prendre une Cattleya ou un Dendrobium.
  • Vérifie l’état général de la plante. Il faut qu’elle ait fière allure, qu’elle soit bien verte et bien dodue !
  • Vérifie les racines, elles doivent aussi être bien vertes et bien charnues.
  • Fais emballer ta plante avant de repartir avec.
  • Enfin, profite de sa fleuraison et rempote la juste après.

Pour savoir comment entretenir ta nouvelle amie de A à Z, tu peux consulter l’article Entretien orchidée, simple comme bonjour !

Une réflexion au sujet de « Acheter une orchidée, le guide pratique »

Laisser un commentaire