Photo d'orchidée

Entretien orchidée, simple comme bonjour !

Adopter une orchidée c’est bien mais la voir grandir et refleurir c’est mieux 😉. Ce guide te donnera les règles de base de l’art ancestral de l’entretien orchidée.

Pour chaque étape de l’entretien de ton orchidée (arrosage, rempotage etc…) tu trouveras un topo rapide suivi d’un lien vers un article plus détaillé.

Pour finir, on se fera un petit résumé de tous les points essentiels que l’on aura abordé. Allé c’est parti !

Entretien orchidée, où mettre ma plante ?

IMAGE L’emplacement est certainement l’un des points les plus important dans la culture des orchidées. En effet, ces plantes adorent la lumière ! Mais attention elles n’aiment pas les rayons directs du soleil. Et oui car comme nous elle peuvent attraper des coups de soleils. Pour qu’elles aient leur quota de lumière, il faudra les mettre à moins d’un mètre d’une fenêtre ou sous un velux. Quant aux rayons du soleil, inutile de les badigeonner de crème solaire, tu peux juste voiler ta fenêtre ou ta plante afin d’éviter les expositions directes.

Niveau température, la plupart des orchidées sont adaptées à nos intérieurs (entre 18 et 25°C). Par contre, je te conseille d’éviter de les placer à côté d’un radiateur car la température locale est plus élevée et certains types de radiateurs assèchent l’air. Et on sait au combien nos orchidées aiment l’humidité !

Dernier point, attention aux courants d’air froid. L’hiver dernier, on n’a pas fait gaffe en aérant notre appartement et on a laissé une plante en plein dans le courant d’air. Bilan des courses, on a vu les fleurs de notre orchidée se faner prématurément. Monde cruel 😭 !

ℹ️ D’après Le petit Larousse des orchidées, une bonne luminosité représente 40% dans la réussite de la culture d’orchidées, si c’est dire que c’est important !

Entretien orchidée, comment arroser ma plante ?

IMAGE Le plus simple est d’immerger le pot contenant les racines dans de l’eau non calcaire et à température ambiante pendant 15 minutes. Ensuite tu retires le pot, tu laisses l’eau s’égoutter et enfin tu peux remettre ton orchidée dans son cache-pot. Vérifie qu’il n’y ait pas d’eau stagnante dans le cache-pot car les racines pourraient pourrir. Ça y est c’est terminé, tu sais maintenant comment arroser une orchidée ! Cette opération est à répéter une fois tous les 10 jours.

ℹ️ Tu trouveras bien plus d’infos sur l’arrosage dans l’article Arrosage orchidée, les points essentiels.

Entretien orchidée, comment nourrir ma plante ?

Et oui tout comme nous, les orchidées ont besoin de manger de temps en temps pour bien se développer. Et tout comme nous, elles doivent manger varié et équilibré. On ne parle pas ici de 5 fruits et légumes par jour mais de divers mélanges entre azote (N), phosphore (P) et potassium (P) en fonction des besoins de ta plante. C’est le fameux NPK que l’on peut voir sur les paquets d’engrais.

En général on utilise 2 types d’engrais :

  • Un engrais croissance équilibré au niveau des dosages des 3 éléments. Exemple : NPK 15-10-15
  • Un engrais floraison qui contient moins d’azote. Exemple : NPK 8-12-24

ℹ️ Je traiterai plus en détail le sujet de l’engrais au cas par cas dans la partie Un mois, une orchidée. Mais tu trouveras ci-dessous les informations générales valables pour la plupart des orchidées.

Comment utiliser l’engrais ?

On fertilise de manière générale 1 arrosage sur 2, soit toutes les 2 à 3 semaines.

On arrose d’abord abondamment son orchidée à l’eau claire.  Puis on pratique un second arrosage avec la solution d’engrais. Attention aux surdosages : respecte bien la notice d’utilisation de ton engrais. Et oui, les orchidées ne sont pas comme nous : ce n’est pas parce qu’on les nourrit plus qu’elles grossissent plus vite, bien au contraire.

S’il fait chaud et sec les jours suivant l’arrosage avec la solution d’engrais, tu peux brumiser les racines aériennes ou celles qui dépassent du pot (et pour les fous de la gâchette, attention car brumiser ne veut pas dire noyer 😉).

Quel engrais à quel moment ?

Toujours de façon générale, on apporte de l’engrais croissance au printemps lorsque de nouvelles pousses, racines et feuilles apparaissent. L’engrais floraison porte bien son nom, on l’apporte dès que l’on constate une nouvelle tige IMAGE ou au plus tard dès que tu aperçois des boutons floraux IMAGE.

Si tu ne sais pas bien où en est ton orchidée dans son stade de développement, alterne engrais croissance et engrais floraison lorsque tu arroses ta plante. Du coup ça donne :

  1. Un arrosage à l’eau claire
  2. Un arrosage à l’eau claire + un arrosage avec un engrais croissance
  3. Un arrosage à l’eau claire
  4. Un arrosage à l’eau claire + un arrosage avec un engrais floraison
  5. Et on recommence 😊 !

Dans quel cas ne pas utiliser d’engrais ?

On ne donne JAMAIS d’engrais :

  • A une plante malade ou présentant des signes de flétrissement (déshydratation).
  • A une plante que l’on vient juste de rempoter, en effet ce serait une agression supplémentaire, la pauvre…
  • Sur un substrat sec ou à une plante qui a soif.
  • Aux plantes en repos total (valable pour certains genres d’orchidées comme les Cycnoches par exemple).

Aussi on diminue l’apport d’engrais (plus que 1 fois par mois) lorsque les jours sont courts et sombres. En général cela correspond aux mois de Novembre à Mars.

Entretien orchidée, quand et comment rempoter ma plante ?

Ton orchidée (peu importe où tu l’as acheté) est plantée dans un substrat. Celui-ci doit être drainant et permettre de garder l’humidité autour des racines. Un bon substrat permettra une bonne croissance de la plante. Mais avec le temps, les arrosages et l’engrais, le substrat va se dégrader et perdre en qualité. Il faudra alors changer ce substrat, ce qui correspond au rempotage de ton orchidée.

Pour faire simple, voilà quand et comment rempoter une orchidée :

  • Tu devra rempoter ton orchidée en moyenne tous les 2/3 ans. Si tu viens d’acheter ta plante, je te conseille de la rempoter juste après sa floraison. En effet, qui sait ce qui se cache dans son substrat…
  • Pour commencer, utilise un pot propre et un sécateur désinfecté (et oui, mode chirurgie activé 😷).
  • Prends comme substrat des écorces de pin adaptées à la taille des racines (10mm pour des racines fines comme les Cambrias, 25mm pour des Phalaenopsis)
  • Ensuite, dépote la plante et enlève l’intégralité de l’ancien substrat. Humidifie les racines pour qu’elles soient moins cassantes et démêle-les.
  • Après, place ton orchidée dans son nouveau pot et remplis les vides avec le nouveau substrat, en prenant soin de bien l’intercaler entre les racines.
  • Pour finir, la plante doit être stable dans son pot à la fin du rempotage.

ℹ️ Pour aller plus loin et tout savoir sur les bases du rempotage, rendez-vous à l’article Rempoter une orchidée, les bases à connaitre.

Entretien orchidée, comment faire refleurir ma plante ?

Une fois que la dernière fleur est fanée, il suffit en général de couper la tige à la base de la plante, sans endommager l’orchidée et/ou les pseudo-bulbes.

Dans le cas des plantes à pseudo bulbes (Cattleyas, Dendrobiums…), les anciens pseudos-bulbes servent de réserves nutritives à la plante. Il ne faut donc pas les couper si tu veux voir ta belle orchidée refleurir à nouveau.

Pour faire refleurir ton orchidée, il te faudra respecter son exigence en lumière, même quand celle-ci est défleurie. Ne l’isole pas à l’ombre après sa floraison si tu veux qu’elle poursuive sa croissance et refleurisse ultérieurement.

ℹ️ Pour plus de détail, je te conseille de lire l’article Comment faire refleurir une orchidée.

Entretien orchidée, comment soigner ma plante ?

Les orchidées, comme toutes les plantes, peuvent être sujettes aux maladies et aux attaques de nuisibles. La plupart de ces problèmes peuvent être évités avec de bonnes conditions de culture. Le premier traitement est donc la prévention :

  • Donne à ta plante suffisamment de lumière et une température adéquate.
  • Renouvèle l’air ambiant régulièrement.
  • Arrose à bon escient : chez les orchidées, mieux vaut pêcher par défaut que par excès (bref, pas trop d’eau quoi J).
  • Ne surdose pas tes plantes en engrais.
  • Utilise du matériel propre et désinfecté à la flamme (en plus ça cautérise) lorsque tu coupes une hampe ou des racines mortes.
  • Evite le développement de mauvaises herbes dans le substrat.

Une plante bien chouchoutée est une plante forte qui saura se défendre elle-même.

ℹ️ On est train de rédiger un article sur les ennemis jurés des orchidées. Attendre un peu il te faudra…

Résumé du planning de l’entretien

Avec tout ce que l’on vient de voir, un petit résumé ne fera pas de mal :

  1. Pour commencer, installe ton orchidée près d’une fenêtre ou sous un velux dès l’arrivée à la maison. Pense aussi à la mettre à distance des radiateurs.
  2. Ensuite, arrose abondamment les racines de ta plante à peu près tous les 10 jours. Laisse bien l’eau s’égoutter avant de remettre l’orchidée dans son cache pot. Le substrat doit avoir intégralement séché avant le prochain arrosage.
  3. Fertilise toutes les 2 à 3 semaines d’avril à septembre. 1 fois par mois suffit le reste de l’année.
  4. Rempote ta plante à la fin de la première floraison.
  5. Évite de fertiliser les deux mois qui suivent le rempotage puis reprend le rythme des arrosages avec et sans engrais.
  6. Enfin, rempote 2 ou 3 ans plus tard, quand ton orchidée sera trop à l’étroit dans son pot ou que le substrat deviendra trop compact.

Félicitation, tu connais maintenant le béaba de l’entretien d’une orchidée 🎊

Laisser un commentaire